Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de conseils en développement personnel par la Tarologie, le symbolisme et la divination celtique.

Tarologie - Paris,Île de France - Andaine Dulac Rendez-vous tél : 06 74 28 36 44

Blog de conseils en développement personnel par la Tarologie, le symbolisme et la divination celtique.

La Légende de la fée Andaine près du lac

La forêt des Andaines, une forêt de légende

La forêt des Andaines, une forêt de légende

 

C’est une histoire d’hier qui se poursuit encore aujourd’hui. Rien n’est vraiment faux, mais rien n’est tout à fait vrai.

Il y a de nombreux siècles déjà, je vivais dans une magnifique forêt normande qui porte encore mon nom: Andaine.

Mon superbe domaine magique est protégé par des eaux enchantées qui donnent au promeneur, l’illusion d’y voir un lac.

Je suis une fée forestière, amie des arbres, des plantes et des fleurs. Ce sont les végétaux qui me donnent l’énergie nécessaire à la guérison des cœurs.

Mon épopée humaine commence au printemps de l’an 1164. Je me rappelle bien de la date car je revenais des fiançailles de Constance de Bretagne avec Geoffroy Plantagenet fils d’Henri II auxquelles j’avais été conviée.

Ce matin-là, je suis allée me promener dans ma chère forêt, pour cueillir des simples me servant à confectionner un élixir délicieux.

La fée Andaine et la Licorne

La fée Andaine et la Licorne

Accompagnée, par une Licorne qui me faisait la grâce de sa compagnie, je pensais à ma destinée.

C’est bien entendu, à ce moment-là, que j’aperçu au loin, un cavalier en fort mauvaise posture. Son cheval qui avait sans doute senti notre présence, galopait vers nous car il voulait saluer la Licorne. Le cheval n’obéissait plus à son maître qui n’y comprenait rien. Devant pareil spectacle nous nous sommes mis à rire sans retenue. Je dois vous dire en passant qu’une Licorne qui rit disperse dans l’air des effluves d’Amour absolument merveilleuses.

J’étais persuadée que le chevalier allait reprendre le contrôle de sa monture. Je me trompais. Le cavalier risquait vraiment de se rompre le cou en tombant.

Ennuyée de m’être moquée de cet homme, je décidais d’intervenir. Une fée, je vous le précise, n’intervient que très rarement dans les affaires humaines. Les fées tout comme les Licornes préfèrent rester invisibles, pour ne pas avoir à être confrontées à la nature violente des êtres humains.

J’ai alors secouru ce pauvre cavalier. Assis par terre, il avait malgré lui, une posture des plus comiques. C’est en prenant mon air le plus sérieux que je le remis sur pied en un signe de main. Quelle ne fut pas ma surprise de constater à son air ahuri, qu’il me voyait !! Seule une âme pure et belle peut voir une fée, sous forme humaine, sans que cette dernière l’ait décidé. Nos destins étaient dès cet instant liés à jamais.

Prévenu de mon état de fée par la Licorne, (qui en profita ensuite pour retourner à l’abri sous un pommier du domaine magique), Philippe mon bel amant accepta un gage. Il ne devait jamais prononcer devant moi le mot : Mort. La Licorne avant de partir le mis en garde : « Andaine devra te quitter et revenir avec moi dans notre monde si tu prononces même malencontreusement le mot fatidique.

Je suivis avec délice mon preux chevalier dans son château normand, situé à l’ouest de ma forêt.

Nous étions heureux mais peu à peu la tendresse et l’habitude ont fait place à notre passion dévorante et splendide du début.

Andaine et son chevalier

Andaine et son chevalier

Un soir de Février 1179, peu de temps après notre retour du couronnement de Philippe auguste en la cathédrale de Reims : lassé de m’attendre pour le dîner et parce que le caractère de Philippe le poussait à toujours rager, mon cher époux m’apostropha. Une fée ne se laisse pas facilement impressionner, je me mis à grandir et mes yeux jetaient certainement des éclairs de colère. Pour ne pas perdre la face, Philippe prononça le mot interdit par la Licorne.

Une force magique très puissante m’a alors projetée au bas des remparts du château.

Je fus contrainte de quitter mon cher amour et de retourner dans la forêt d’Andaine.

Il parait que l’on peut encore voir la trace de mon départ sur les pierres du château.

Je n’y suis jamais revenue.

Depuis lors, je retrouve Philippe à chacune de ses réincarnations.

Son caractère change petit à petit. Il est de moins en moins coléreux. Cependant, à chaque tranche de vie, il est prévenu, mais à chaque fois il finit par prononcer le mot prohibé devant moi et me perd et se perd.

Aujourd’hui, près de mille ans ont passés. Mon cher Philippe s’est réincarné à Céaucé, village du Passais, situé dans l’Orne. C’est le Pays de mon ami Lancelot du Lac (oui, Lancelot est Normand pas Breton….) Céaucé, donc est tout proche de ma chère forêt d’Andaines.

C’est pourtant à Paris, dans le Bois de Boulogne que nous nous sommes rencontrés, et nous vivons à Suresnes non loin de mes chers arbres de la forêt sans lesquels je ne peux exister…!

Nous retournons parfois en forêt d’Andaines pendant les vacances pour que je puisse rendre visite à ma chère amie la Licorne, restée sous son pommier normand !

Je suis, il faut le dire une fée très affectueuse qui apprécie d’avoir des nouvelles de son monde.

Vous connaissez maintenant une partie de mon histoire féerique qui se poursuit jusqu’à maintenant dans la sérénité et l’amour partagé.

C’est avec le plus grand plaisir, que je délivre aujourd’hui certaines de mes connaissances sur mon monde aux personnes dotées d’une âme compréhensive et ouverte à l’intangible monade.

C’est une histoire d’hier qui se poursuit encore aujourd’hui. Rien n’est vraiment faux, mais rien n’est tout à fait vrai, quoique…
Andaine Dulac.