Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de conseils en développement personnel par la Tarologie, le symbolisme et la divination celtique.

Tarologie - Paris,Île de France - Andaine Dulac Rendez-vous tél : 06 74 28 36 44

Blog de conseils en développement personnel par la Tarologie, le symbolisme et la divination celtique.

Le 31 Octobre : SAMAIN, HALLOWEEN, TOUSSAINT

com
Assemblée de fête pour SAMAIN
Assemblée de fête pour SAMAIN

Nous venons de changer d’heure, il va faire nuit plus tôt, la période sombre de l'année va débuter.

Que la fête commence, pour nous consoler à l'avance de la froidure à venir !

Du 27 octobre au 02 novembre, nous allons pouvoir célébrer Samain comme il se doit.

Samain? Ne serait-ce pas l'ancien nom d’Halloween?

Et cette fête venue de l'ouest n'est-elle pas elle-même la fête chrétienne de tous les saints du 1 er novembre suivie par le jour des défunts le 2 ?

La réponse est : oui, notre mémoire collective des anciens cultes pré -chrétiens perdure, se transforme et nous enchante!

Autrefois :

Dans la société celte, il y avait deux saisons: la claire et la sombre. Il est facile d'en conclure que l'une regroupe: le printemps et l'été et l'autre: l'automne et l'hiver.

Les fêtes de Samain duraient toute une semaine pour célébrer à la fois la fin de l'été et l'entrée dans l'hiver. Ce passage entre deux saisons était aussi un passage entre deux mondes: l'humain et le divin.

Samain était si importante pour la société celte qu'elle était obligatoire sous peine de mort.

Après l’hommage rendu aux Dieux, les assemblées légales qui décidaient de l'avenir de la communauté, la cueillette du gui par les druides et les divers rîtes magiques de divination : le peuple tout entier participait aux jeux et banquets.

L'entrée de la période sombre se situe cette semaine.

Aujourd’hui :

Le changement d'heure, les vacances scolaires de la Toussaint, les enfants réclamant des sucreries, nous rappellent ce temps festif venu des celtes.

Les symboles particuliers de la fête moderne Halloween : citrouille éclairée, sorcières grimaçantes, masques terrifiants, squelettes en tout genre, arrivée d’E.T (dans le film de Steven Allan Spielberg) et une multitude d’autres nous renvoient au culte ancien.

Samain rapprochait le monde visible: les vivants du monde invisible : heureux habitants du sidh (l'autre monde, ni enfer ni paradis: autre) et abolissait pour une nuit la frontière entre les deux.

Halloween prend le relais avec une gaité mêlée de frissons.

Le temps est suspendu entre les deux mondes dans une nuit de confusion.

Ainsi, le monde magique qui inclus: les fées, les elfes, les korrigans et tous les êtres fabuleux des légendes mais aussi les démons divers et variés et pour finir les âmes de nos chers disparus auraient la possibilité de nous rendre visite...

En Bretagne: c'est l'ANKOU (LA MORT) qui circule entre villes et villages dans la nuit du 31 octobre, à la recherche des humains inscrits sur la liste de l’année prochaine.

Voir l’ANKOU signe le départ dans l’année pour l’autre monde…

La peur s'invite ainsi à la fête d'Halloween car la mort terrifie tout un chacun, alors qu'elle elle ne faisait pas peur aux anciens celtes qui croyaient ferme à la continuité de l'existence de l'âme.

« L’un de leurs enseignements (aux druides) a été diffusé au commun des mortels, assurément pour qu’ils soient plus vaillant à la guerre, c’est que les âmes sont éternelles et qu’il y a une autre vie chez les morts. C’est pourquoi ils brûlent ou enterrent avec les morts tout ce qui convient à des vivants. Jadis le livre de comptes et le recouvrement des dettes étaient emportés aux enfers et il y en avait qui, de leur plein gré, se jetaient dans les bûchers funèbres des leurs, comme s’ils voulaient continuer à vivre à leur côté. »Chorographie, Livre III, 2, 18-19 Pomponius Méla (géographe romain vers 43).

Cette semaine

magique (si, si) va nous permettre d'accorder de l'importance à la recherche spirituelle et au souvenir.

Nous serons sérieux et souriants lorsque que nous laisserons les belles fleurs de chrysanthèmes, symbole de joie et d'amour constant, nous guider sur les tombes de nos défunts.

Nous allons rire avec nos enfants des frayeurs occasionnées par la vision des masques grotesques Halloween.

Derrière ces figures grimaçantes, nous pourrons peut être entrevoir les habitants du « SIDH » qui ne manqueront pas de nous rendre visite dans la nuit du 31 octobre.

Nous serons sereins et joyeux cette semaine car nous serons à l’affût du moindre signe d'amour et de plaisir.

Avec un effort d’ouverture d’Esprit et une décontraction de bon aloi : nous serons en mesure dans la nuit de SAMAIN, HALLOWEEN de voir les signes envoyés par le monde invisible.

Sources :

  • les fêtes celtiques : Françoise Le Roux et Christian-J Guyonvarc'h éditions ouest-France
  • Chorographie:Pomponius Méla
  • Dictionnaire de Mythologie et de Symbolique Celte : R-J Thibaud éditions Dervy.
  • Dictionnaire des symboles : J. Chevalier, A.Gheerbrant édition Robert Laffont/Jupiter
La Tradition traverse les âges

La Tradition traverse les âges

LA Mort : l'ANKOU

LA Mort : l'ANKOU

Repost

Commenter cet article